Dream Team – Rabelais Road

Vallée de Loire

Du xx/xx au xx/xx/24

Je vous propose donc ce petit périple en Val de Loire.

L’occasion de visiter 2 châteaux, Amboise et Chenonceau  ; de faire 3 dégustations de mes connaissances, Baudry à Chinon, Caslot à Bourgueil et Chidaine à Montlouis ; 2 gites, 1 à Turquant, l’autre à Montlouis…

Bref, tout cela reste un projet, à vous de me confirmer si tout cela vous convient et je pourrai m’occuper de réserver !!

Première étape : fixer une date !

Mercredi soir

Mercredi soir : arrivée à Turquant

Logis Hôtel Demeure de la Vignole

Hôtel de tourisme 3 étoiles
3 Imp. Marguerite d’Anjou, 49730 Turquant 02 41 53 67 00

Bâtisse en tuffeau du 18 ème siècle au coeur d’un site troglodytique dans le coteau, dominant la vallée de la Loire. Manoir du 15 ème siècle, un château troglodytique du 16 ème siècle et des vignobles de Saumur Champigny. Cavernes naturelles préhistoriques, creusées à partir du 12 ème siècle pour extraire les pierres de Tuffeau, habitées en troglodyte jusqu’au 19 ème siècle et caves servant a élever le vin à produire des champignons et sécher les fruits dans les fours . Elles ont servi d’étape aux voyageurs (Jeanne d’Arc…) et de refuge pendant toutes les guerres. Le manoir bâti par les seigneurs de la Vignole au 15 ème siècle aurait recueilli la reine Marguerite d’Anjou à la fin de sa vie. Le manoir inscrit à l’inventaire des monuments historiques à été conservé intact jusqu’à sa restauration récente. A 300 km de Paris, 8 km de Fontevraud, lieu idéal pour découvrir la douceur de vivre en Anjou. Terrasses et jardin de 2 hectares, Vélo Tout Terrains, promenades dans le vignoble, le long de la Loire, pêche.

Appartement troglodytique équipé pour 5 personnes : cheminée et four à pain dans le salon, cuisine toute équipée, 2 chambres dans la roche, une salle de bain avec baignoire d’angle, une salle de douche et WC séparés. Pour moins d’1 semaine appeler directement l’hôtel.

Site web

Jeudi

Jeudi matin : visite de cave à Chinon

Domaine Bernard Baudry

9 Coteau de Sonnay
37500 Cravant-les-Coteaux
+33 2 47 93 15 79

Issu d’une famille de vignerons originaires de Cravant les Coteaux, Bernard Baudry a débuté comme conseiller viticole au laboratoire de Tours au côté de Jacques PUISAIS, après des études oenologiques à Beaune. Cette expérience formatrice a duré 5 ans avant qu’il ne décide de s’installer à son compte en 1975 à la tête d’un petit domaine de 2 hectares.

Matthieu, son fils, a fait ses études dans le Mâconnais puis dans le Bordelais. Après une année de stage en Tasmanie puis en Californie, il décide de rejoindre le domaine familial en 2000.

L’exploitation compte désormais 32 hectares de vignes réparties dans l’Appellation Contrôlée CHINON, sur les communes de Cravant les Coteaux et Chinon.
Le cépage principalement cultivé est le Cabernet Franc (environ 90%) auquel s’ajoute une petite production de Chenin Blanc (environ 10%).
Les vignes sont situées sur des terroirs très variés de graviers dans la plaine, d’argilo calcaires sur les coteaux et de calcaires sableux sur les plateaux.

La diversité de nos terroirs nous offre la possibilité d’appliquer des vinifications parcellaires.

Site web

Jeudi après-midi

Jeudi soir : retour au Logis Hôtel Demeure de la Vignole

Vendredi

Vendredi matin : visite de cave à Bourgueil

Domaine Caslot – Attention cave sublime !

Domaine de la Chevalerie
Laurie, Emmanuel & Stéphanie Caslot
14, route du Peu-Muleau
37140 RESTIGNÉ – FRANCE
T. +33 (0)2 47 97 46 32

UNE FAMILLE, UN DOMAINE

Situé à Restigné, au cœur de la Vallée de la Loire et de l’appellation Bourgueil, le Domaine de la Chevalerie est une longue histoire de famille, débutée en ce lieu il y a près de 400 ans. De cette lignée de Vignerons, nous avons hérité d’un savoir-faire inestimable et d’une connaissance approfondie de chacune des parcelles de notre domaine.

Le Domaine de la Chevalerie est avant tout l’histoire d’une famille qui a pris racine en ce lieu dès 1640. Une histoire d’hommes et de femmes, de vignes, de cabernet franc notamment et surtout d’amour.

Amour inconditionnel pour une terre qui a vu grandir ses enfants mais surtout pour un sol qui ne cesse de nous surprendre par sa capacité à soutenir le développement d’une plante aux fruits uniques, purs témoignages d’un terroir et de la bonté de Dame Nature.

Treize générations passées et l’aventure continue aujourd’hui avec nous, Laurie, Emmanuel & Stéphanie Caslot, fratrie unie pour prendre soin de ce magnifique domaine de 33 hectares et perpétuer avec passion la tradition familiale dans la continuité de notre papa, Pierre.

Dépositaires d’une histoire, d’un style et d’un patrimoine, nous nous attachons tous trois à transmettre chaque jour notre plaisir du vin dans le plus grand respect de la nature.

Site web

Vendredi soir : Montlouis

Gîte Michel

 

Maison tourangelle pour 10 personnes, le gîte Michel vous accueille pour vos vacances au cœur de la Touraine, à 15 min de Tours et 10 min d’Amboise, à proximité de la Loire et de ses châteaux.
Chaleureuse et authentique, cette longère rénovée de 250 m² dans le village vigneron de Husseau est idéale pour des séjours d’une semaine ou d’un week-end en famille ou entre amis.

Cette superbe maison de vigneron offre tout le charme d’une maison typique en tuffeau de l’AOC Montlouis, tout le confort moderne également, allié à une décoration contemporaine très soignée et parfaitement réussie. Les propriétaires, viticulteurs de métier, ont en effet voulu que vous vous sentiez dans cette demeure comme chez vous ! Ils ont donc mis tout leur coeur dans la mise en oeuvre d’une ambiance chaleureuse et conviviale qui, dès le pas de la porte franchi, vous submergera. Quant à l’extérieur, le jardin joliment paysagé est digne de l’intérieur ! Vous séjournerez donc ici au coeur du Val de Loire, et du vignoble de l’appellation Montlouis, mais également à proximité de la plupart des châteaux de la Loire qui font la renommée mondiale de notre région : Amboise, Chenonceau, Chaumont, Cheverny, Chambord, Azay le Rideau… et bien d’autres encore ! De belles balades à pied, à bicyclette, à prévoir également tout près, le long de La Loire à Vélo.

Superbe longère de 250 m², restaurée en lumineuse maison de vacances. R.d.c. : grand séjour-salon (canapé, etc.), cuisine équipée, 1e ch. (salle d’eau, lit 140), 2 wc, lingerie. Etage : 2e ch. (salle d’eau, wc, lit 140), 3e ch. (salle d’eau, wc, lit 160), 4e ch. (douche, baignoire et lavabo, wc, lit 160), 5e ch. (salle d’eau, wc, 2 lits 90). Lit bébé. WIFI gratuit. Chauffage central fuel (20 €/jour). Cour et jardin privatif clos et ombragé, abri vélo (non verrouillable). Tarif week-end 2 nuits : 860 € tout compris. Gîte non fumeur.

Site web

Samedi

Samedi matin : visite de cave à Montlouis

Domaine Chidaine

La Cave Insolite

30 quai Albert Baillet
37270 Montlouis-sur-Loire

02 47 45 19 14

 

Au cœur de la Touraine, profitez du paysage. D’un côté la Loire qui s’écoule, majestueuse, de l’autre le côteau de tuffeau.


D’un côté la Loire et de l’autre le côteau de tuffeau, bienvenue à Montlouis-sur-Loire, au cœur de la Touraine. Berceau du Domaine François CHIDAINE qui s’étend aujourd’hui sur 45 hectares.
Le chenin blanc règne en maître sur les 22 hectares de Montlouis et les 10 hectares de Vouvray. Les vignes qui prospèrent dans plus d’une cinquantaine de parcelles sont conduites en agriculture biologique depuis 1992 (certifié par Ecocert) et en biodynamie depuis 1999 (certifié par Biodyvin). Elles s’enracinent tantôt sur des sols d’argiles à silex tantôt sur des sols argilo-calcaires qui transmettent aux raisins une palette de nuances…

Les 13 hectares restants font la part belle aux cépages Sauvignon, Pinot Noir, Grolleau, Cabernet Franc, Côt et Pineau d’Aunis un peu plus à l’Est de la Vallée du Cher sous l’appellation Touraine.

 

Site web

Samedi après-midi : visite du Château de Chenonceau

Château de Chenonceau

xx

Site exceptionnel par sa conception originale sur le Cher, Chenonceau constitue une étape incontournable de votre circuit de visite des Châteaux de la Loire. Ce joyau des monuments historiques Français vous accueille tous les jours, toute l’année. La visite des DIFFÉRENTES PIÈCES, chambres et salons, vous présente son histoire singulière, puisque qu’il fut aimé, administré et protégé par des femmes telles que Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Outre des collections muséales, le Château de Chenonceau accueille ses visiteurs comme des “hôtes d’un jour” avec de sublimes bouquets de fleurs fraiches… Créations originales de L’ATELIER FLORAL du Château, unique en Europe.

Site web

Samedi soir : retour à Montlouis – Gîte Michel

Dimanche

Dimanche : visite du Château d’Amboise

Château d’Amboise

Montée de l’Emir Abd El Kader, 37400 Amboise

Château royal d’Amboise, partagez l’émotion des rois !

Lieu de sépulture de Léonard de Vinci,

Palais des rois de France à la Renaissance,

Plus beau panorama du Val de Loire.

Imaginez un palais posé sur un promontoire au-dessus du cours de la Loire, et figurez-vous des jardins suspendus entre ciel et terre… Amboise fut l’un des sites favoris des rois de France lorsqu’ils transformèrent leur pays à la Renaissance. Anne de Bretagne, François Ier ou Léonard de Vinci (inhumé dans la chapelle du château), sont ici des visages familiers que l’on redécouvre grâce à l’HistoPad. Château vivant ouvert sur la nature, havre de paix pour plus de 90 espèces d’oiseaux, Amboise offre aussi une vue unique à 360° sur des paysages inscrits au patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le logis royal

Le logis royal correspond à l’un des anciens lieux de vie de la Cour de France au château. Il comprend trois niveaux de visite : le rez-de-chaussée et le premier étage sont consacrés à l’évocation de la Renaissance (règne des rois de France), le second étage à celle du XIXe siècle (période de renouveau pour le château d’Amboise, sous le règne de Louis-Philippe).

Vous pourrez ainsi notamment découvrir les salles des gardes, la grande salle du Conseil et ses spectaculaires décors, la chambre du roi ou la tour-cavalière des minimes. Toutes les salles font l’objet d’une médiation avec la tablette HistoPad, qui vous est remise gratuitement à votre passage en billetterie.

Site web

Dimanche : visite du Clos Lucé

Le Clos Lucé – Léonard de Vinci

Voyagez à travers 800 ans d’histoire au Château du Clos Lucé

Au Moyen Age (1214-1471), le domaine appartient à la famille d’Amboise qui fait don de ses terres du Cloux aux religieuses cisterciennes de Moncé, abbaye fondée à Limeray, sous la protection des seigneurs d’Amboise.

L’épopée de cette demeure de briques roses et de pierres de tuffeau, bâtie sur des fondations gallo-romaines, commence sous le règne de Louis XI, en 1471. Offert par le Roi à son favori Étienne le Loup, un ancien marmiton anobli, le Château du Cloux à Amboise était entouré de fortifications. Le lieu est acheté par Charles VIII le 2 juillet 1490 et devient alors la résidence de plaisance des rois de France. Le Roi transforme la forteresse médiévale en château d’agrément et fait construire un oratoire, pur joyau de l’architecture gothique, pour son épouse la reine Anne de Bretagne. Le jeune duc d’Angoulême, futur François Ier, y séjourne régulièrement.

A la fin du XVIIème siècle, le Château du Cloux, prend le nom de Château du Clos Lucé. Il passe ensuite entre les mains de la famille d’Amboise, qui le sauve de la destruction durant la Révolution, puis entre, en 1854, dans la famille Saint Bris.

Au Château du Clos Lucé, plongez dans l’histoire de France

1471 : Louis XI offre le domaine du Cloux à un ancien marmiton anobli, nommé Étienne le Loup. Il y construit le Château du Cloux en brique et pierre de tuffeau ainsi qu’un des plus beaux pigeonniers de France resté intact.
À l’intérieur, vous pouvez entendre les battements d’ailes des mille pigeons qu’il abritait.

1490 : Le Clos Lucé devient la résidence de plaisance des rois de France. Charles VIII y construit une chapelle pour sa jeune épouse la reine Anne de Bretagne qui venait s’y recueillir et pleurer ses enfants morts en bas âge. La pièce est ornée de quatre fresques, dont une Annonciation réalisée par les disciples de Léonard. Au-dessus de la porte, La Vierge de lumière, « Virgo Lucis » aurait donné son nom au Château du Clos Lucé.

1516-1519 : François Ier et Louise de Savoie invitent Léonard de Vinci à Amboise.

Le roi François Ier, passionné par le talent de Léonard de Vinci le nomme « Premier peintre, ingénieur et architecte du Roi ».

Il lui offre la jouissance du Château du Clos Lucé situé près du Château royal d’Amboise. Les archives nationales de Paris possèdent une attestation de paiement qui mentionne la pension versée par François Ier à Léonard de Vinci « A maistre Lyenard de Vince, paintre ytalien, la somme de 2000 écus soleil, pour sa pension di celles deux années ».

Léonard séjourne au Château du Clos Lucé les trois dernières années de sa vie et travaille à de nombreux projets pour le roi de France, entouré de ses élèves. Il reçoit des hôtes de marque comme le Cardinal d’Aragon, les grands du royaume, les ambassadeurs et ses amis artistes italiens présents à la Cour du Roi dont Dominique de Cortone, dit le Boccador, futur architecte de Chambord.

Un souterrain reliant le Château du Clos Lucé et le Château royal d’Amboise permet aux deux hommes de se rejoindre quotidiennement. Les premiers mètres de galerie sont encore visibles.

Après 10 ans d’une fascinante relation entre Léonard de Vinci et trois rois de France : Charles VIII, Louis XII et François Ier, le Maître italien s’éteint le 2 mai 1519 dans sa chambre au Château du Clos Lucé.

Site web