14 janvier 2015

En 2015 boostez votre créativité !

Trouver de bonnes idées ? Ce n’est pas si difficile ! Tous autant que nous sommes, nous en avons la capacité, que ce soit pour le travail ou dans nos projets personnels.

Seulement voilà : quand il s’agit d’en trouver régulièrement, de les organiser et de les exploiter, c’est tout de suite plus laborieux.

Pour être créatif sur le long terme il n’y a pas de secret, il faut travailler ! Et entraîner son imagination, comme un sportif qui augmente ses performances à force de préparation !

Pour une année 2015 pleine d’inventivité voici quelques méthodes pour doper votre créativité :

 

Brain storming

L’expression est bien connue mais souvent utilisée à mauvais escient. Il ne suffit pas d’échanger des idées de manière informelle pour faire un bon brain storming ! Il s’agit de réunir un petit groupe d’individus autour d’un sujet de réflexion. Chacun doit faire des propositions sans se préoccuper de leur réalisme ni de leur sérieux.

Toutes les idées sont bonnes, même les plus saugrenues. Et gare à celui qui émettrait un jugement sur les idées de ses collègues : le but est d’éviter les critiques et l’autocensure pour libérer la créativité en s’affranchissant des contraintes souvent générées par le monde du travail. Une fois un nombre suffisant de propositions récolté il sera alors temps de faire le tri en fonction des objectifs initiaux.

 

Concassage

Pas de recette miracle ici mais une méthode pragmatique pour créer du neuf à partir d’un produit, d’un service, ou d’un concept qui existe déjà. Il s’agit de lui appliquer une série d’opérations qui peut être résumée sous l’acronyme SCAMMPERR : substituer, combiner, adapter, magnifier, modifier, produire, éliminer, réorganiser et renverser.

Prenons par exemple un stylo, l’application du verbe « modifier » amène à se demander ce que cela donnerait si on modifiait ses dimensions, ses couleurs, son prix ou ses usages.

 

Matrice de découverte

Cet outil permet de croiser plusieurs univers, plusieurs concepts pour trouver de nouvelles idées de produits, des solutions à un problème, de nouvelles fonctionnalités à un produit déjà existant. Il s’agit d’un tableau à double entrée, dans lequel on note les idées suggérées par le croisement des lignes et des colonnes.

Par exemple pour améliorer un produit on mettra ses caractéristiques dans les colonnes de la matrice et les attentes du marché sur les lignes. Très nombreux, ces croisements multiplient les chances de trouver des idées inédites.

 

Mind mapping

Ne pas contraindre sa réflexion à un modèle standard de présentation, c’est le défi du mind mapping. Le principe : inscrivez le thème principal de votre réflexion au centre d’une feuille et organisez grâce à des ramifications tous les mots et les expressions qui s’y rapportent, en pratiquant notamment l’association d’idées. Vous avez ainsi créé une mind map, appelée aussi carte heuristique.

L’emploi de mots clés, de couleurs et de symboles permet de classer vos idées et de les hiérarchiser en différenciant les différents niveaux de lecture. Ces cartes peuvent être réalisées à la main ou numériquement. Il existe pour cela des logiciels de mind mapping gratuits.

Et pour découvrir des exemples de mind map, rendez-vous sur biggerplate.com, une plateforme de partage sur des sujets très variés.

Le mind mapping nous intéresse tout particulièrement, c’est justement la technique la plus adaptée pour créer un PREZI

 

Bloody Mary vous souhaite une très belle année créative !

Bloody Mary

 

By Bloody Mary Heureux qui communique ! Prezi Share:
Archives